• PROJET
  • SOUTIENS
  • Vos messages
  • Coulisses d'Eveil et Nature
  • Diffuser l'info

La campagne continue!

Mais dores et déjà, la somme minimale a été réunie pour que voie le jour la formation en ligne « Passeur de nature »… Un GRAND merci à tous les contributeurs !!!

formation-en-ligne-passeur-de-nature

.

« PASSEUR DE NATURE », QU’EST-CE QUE C’EST ?

« Passeur de nature », c’est l’antidote au manque de nature, ce manque qui a de plus en plus de conséquences sur nos enfants, et pas seulement d’ailleurs…

Si pour certains, être passeur de nature est inné, pour la plupart, cela s’apprend. Voici donc un programme en ligne pour accompagner les « Passeurs de nature » en devenir, et leur proposer méthode et outils pendant une année complète, au fil des saisons, à la campagne comme en ville.

Mais « Passeur de nature », c’est surtout une formation pour savoir transmettre l’amour de la nature à nos enfants. Mieux connaître la nature, y vivre de vraies petites aventures, la protéger… et y plonger des racines solides pour réenchanter le monde de demain!

.

CE N’EST PAS UNE SIMPLE FORMATION

« Passeur de nature », c’est une formation… en ligne!

Cela veut dire que cette formation va pouvoir s’adresser à toutes les personnes qui, pour x raisons, ne participent pas à une formation en présentiel:

  • des parents qui préfèrent ne pas s’absenter plusieurs jours
  • des curieux qui n’ont pas le temps de se consacrer des journées entières à ce projet, mais préfèrent papillonner à leur rythme
  • des novices qui préfèrent se roder un peu avant de rejoindre des groupes de personnes « qui s’y connaissent mieux qu’eux » (du moins en apparence!)

… etc !

UNE VÉRITABLE TROUSSE A OUTILS

Cette formation va s’échelonner sur une année entière.

Chaque semaine, les participants vont recevoir un nouveau projet d’activité à réaliser. Ils seront guidés pas à pas par un support vidéo et des outils à télécharger. Ils pourront également interagir avec les autres participants et poser toutes leurs questions.

Les plus téméraires, ceux et celles qui iront jusqu’au bout et réaliseront tout ce qui leur sera proposé ne seront pas déçus. Voyez par vous-même, il va y en avoir pour tous les goûts:

  • se poster à l’affût et observer des animaux
  • reconnaître et goûter des plantes des champs
  • créer ses propres peintures végétales
  • explorer l’entrée d’une grotte
  • fabriquer un bateau à hélices
  • connaître le nom des arbres
  • évaluer l’état de santé de sa rivière en observant les petites bêtes qui s’y cachent
  • construire un abri et y dormir
  • fabriquer ses instruments de musique verte
  • bricoler un souterrarium pour observer l’invisible
  • plonger la tête dans les étoiles…

… et bien d’autres projets velus et branchus!

moulin-a-eau

Mais ce n’est pas tout: L’idée n’est pas seulement d’inviter les participants à vivre des instants nature. Un Passeur de nature sait partager sa passion, transmettre ses connaissances, et notamment avec des enfants.

Une véritable démarche pédagogique sera donc enseignée, avec de la méthode et des astuces pour s’adapter aux enfants… et éveiller leur enthousiasme!

IL Y A URGENCE !

Combien d’enfants grimpent encore dans les arbres? Combien savent reconnaître ne serait-ce que 3 ou 4 fleurs différentes, ou oiseaux, arbres et insectes? Combien de temps passent-ils de temps dehors chaque jour… en contact avec la nature?

Et les adultes… Savent-ils les reconnaître ces fleurs, arbres ou oiseaux? Ont-ils conscience que la nature est partout, même en ville? Ne sont-ils pas enlisés dans d’innombrables peurs qui les coupent un peu plus chaque jour de la nature – eux et leurs enfants?

C’est notre civilisation toute entière qui se déconnecte un peu plus chaque jour de cette nature. Comment nos enfants s’en sortiront-ils pour « sauver leur planète » s’ils n’ont pas plongé des racines solides dans la nature de leur enfance, dès aujourd’hui? Car demain… ce seront eux les décideurs!

Pourtant… Quelques décennies en arrière, il était commun de fabriquer des jouets buissonniers, de dormir à la belle étoile ou de cuisinier des plantes sauvages. Les enfants qui maîtrisaient ces savoir étaient valorisés. La plupart des enfants avaient autour d’eux des adultes ou des aînés pour les initier aux savoir populaires en lien avec la nature.

Mais aujourd’hui? Et bien aujourd’hui, il n’est pas trop tard. Tout ça n’est pas si loin! Mais la pente est glissante, nous construisons de nouvelles habitudes qui nous éloignent toujours un peu plus de la nature… et qui nous déracinent, en somme!

Pourtant, l’attrait est toujours là, lui! On l’aime, cette nature, elle nous évoque plein de bonnes choses, une bonne santé, de la joie de vivre, des ressources précieuses… Et surtout, plus que jamais, nous avons conscience de l’urgence de la protéger, de construire de nouveaux modes de vie en harmonie avec ses éléments et ses cycles naturels…

Et bien je vous propose d’être acteurs et actrices du changement: amorçons la transition, réapprenons à connaître la nature, à jouer avec elle sans lui nuire et surtout, initions les jeunes générations, devenons, chacun à notre mesure… des PASSEURS DE NATURE !!!

eveil-et-nature

Sur Eveil et Nature, un livret de 60 pages à télécharger… pour faire le 1er pas !

ET VOUS DANS TOUT CA ?

Si vous faites partie de celles et ceux qui connaissent déjà bien la nature et qui ont plus d’un tour dans leur sac pour la faire découvrir aux petits (et aux grands!)… alors vous avez aujourd’hui l’occasion de contribuer au lancement d’un projet qui vous ressemble. Peut-être même rejoindrez-vous l’équipe des partenaires de cette formation?

Et si vous faites partie de celles et ceux qui savent mille et une choses… mais pas tellement en ce qui concerne la nature, ou qui ne savent pas trop comment la faire découvrir aux enfants, alors il y a des chances que cette formation soit faite pour vous.

Mais il va falloir patienter un petit peu! Le travail est long avant que voit le jour un tel projet. Et bien évidemment, cela a un coût.

Nous accorderez-vous votre soutien?

A QUOI VA SERVIR LA COLLECTE ?

Depuis septembre 2015, tout le travail préparatoire à cette formation a été totalement autofinancé:

  • conception, maintenance et animation du blog Eveil et Nature
  • achat du matériel (caméra, micros, éclairage…) et des logiciels (montage…)
  • création de jeux et de documents en téléchargement libre sur le blog
  • création d’une mini formation en ligne dédiée aux tout-petits (le Celen 2…)
  • création de la partie pédagogique de la formation « Passeur de nature » (proposée sous la forme du Celen 1)

Les premières inscriptions à ces petites formations (déjà 252 en tout!) ont généré une première cagnotte… et une grande motivation!

Mais le chemin qui conduira à la mise en route de cette formation est encore escarpé… Car  le but est qu’elle voit le jour dès septembre prochain. Mais il reste encore des heures de travail qui, si on les convertit en temps de travail un tant soit peu rémunéré correspond à ceci:

1

Mais ce n’est pas tout…

2016-04-25_1942

Et enfin… 2016-04-25_1942_001

18 000 euros! Sauf qu’en tant que micro entreprise, pour réunir 18 000 euros, il faut compter plus de 25% de charges, donc envisager au moins 22 500 euros!!!

Autant vous dire qu’il y a de quoi faire baisser les bras à de nombreux porteurs de projets. Il est d’ailleurs malheureusement encore possible qu’Eveil et Nature disparaissent avant que ses projets ne voient le jour… Mais il reste des cartes à jouer pour éviter cela!

Grâce à l’ouverture au financement participatif, une partie des frais devraient être couverts. Un appel de 10 000 euros est donc lancé.

Pour le reste, faisons confiance au succès que rencontrera cette formation, qui une fois lancée devrait devenir autonome financièrement!

Mais pour ce qui est du contenu, de la technique et de l’énergie, tous les ingrédients sont réunis! Sans oublier le soutien de nombreux partenaires, conseils, avis et autres collaborations des membres d’une grande famille: celle des animateurs nature et des acteurs de l’éducation à l’environnement!

Et si on dépasse 10 000 € de participation?

champagne-sureauAlors pour commencer on débouche le champagne… de sureau bien sûr! (si vous ne connaissez pas encore le champagne de sureau, il faudra passer à la maison. Ou bien vous inscrire à la formation, cela fera partie du programme!)

Car cela permettra au projet d’aller beaucoup plus loin! Et notamment:

  1. Développer une partie gratuite à cette formation.
  2. Obtenir des images supplémentaires pour illustrer la formation (dessins d’auteurs, vidéo animalière…)
  3. Confier l’hébergement de la formation à un organisme spécialisé: cela permettra de bénéficier d’un support idéal tout en se consacrant au contenu et non à la forme!
  4. Embaucher rapidement une 2e personne, là encore pour éviter de passer plus de temps à de la logistique plutôt qu’à de la création de contenu…
  5. Et pourquoi pas… Traduire cette formation dans d’autres langues? Car aussi étrange que cela puisse paraître, rien de comparable n’existe pour l’instant sur la toile!

Comme vous pouvez le voir, les projets ne manquent pas!!

QUI PILOTE TOUT CE TRAVAIL ?

eveil-et-nature-001

Dans les bureaux d’Eveil et Nature…

Aux commandes de ce projet, il y a Emilie Lagoeyte. A 34 ans, cette animatrice nature et maîtresse d’école a quitté sa salle de classe pour créer la micro-entreprise Eveil et Nature.

Son principal outil de communication est le blog Eveil et Nature, qui depuis sa création début 2015 n’a cessé de voir son audience et sa popularité augmenter.

En bref, Eveil et Nature, c’est:

  • 122 583 visiteurs
  • 136 articles publiés
  • 933 commentaires
  • 4 792 abonnés à la newsletter
  • de nombreux outils à télécharger, dont le désormais célèbre Empreintoscope

Empreintoscope

Mais ce n’est pas tout! Car depuis 2016, les 1ères formations en ligne ont vu le jour:

  • formation en ligne n°1: « Petite méthode pour animer des activités nature »
  • formation en ligne n°2: « Installer et faire vivre une Table de la nature pour les bambins »
  • déjà 252 participants!

COMMENT NOUS AIDER ?

Votre soutien, quel qu’il soit, est extrêmement précieux.

Vous pouvez:

  • Faire un don
  • Choisir une ou plusieurs contreparties pour la somme que vous versez
  • Vous pré-inscrire à la formation « Passeur de nature »
  • Offrir une pré-inscription à vos proches
  • Partager cette campagne sur votre page facebook
  • Diffuser cette campagne par mail à au moins 4 personnes
  • En parler autour de vous!

Merci à vous !

ILS SOUTIENNENT LE PROJET

Philippe Meirieu, une des « grandes voix » du débat public sur l’éducation en France: professeur de français et professeur des universités en sciences de l’éducation, vice-président de la Région Rhône-Alpes chargé de la formation tout au long de la vie jusqu’en 2015, chercheur et écrivain français (auteur de nombreux ouvrages pédagogiques dont « Le plaisir d’apprendre » et « Comment aider nos enfants à réussir »), directeur de l’Institut des sciences et pratique de l’éducation et de la formation de l’Université LUMIERE-Lyon2 jusqu’en 1998 , directeur de l’INRP (Institut National de Recherche en Pédagogie) jusqu’en 2000, auteur de la série L’éducation en questions sur France 5 :

« La relation avec la nature est décisive dans le développement de l’enfant. Avec elle, il apprend à comprendre et à apprivoiser le monde plutôt qu’à lui faire violence. Il apprend la patience et le respect de ce qui lui résiste. Il se dégage de la toute-puissance pour accéder à des relations vraies avec les objets et les personnes. Il perçoit la solidarité fondatrice qui unit les humains avec la planète et les humains entre eux. Je sais qu’Émilie a placé tout cela au cour de son travail et je voudrais que beaucoup lui fassent confiance. Elle le mérite. »

Roland Gérard, éducateur à l’environnement et au développement durable, co-directeur du Réseau Ecole et Nature et le co-fondateur du Collectif Français pour l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable (CFEEDD), co-animateur de l’Espace National de Concertation (ENC) pour l’éducation à l’environnement et au développement durable.

« Vraiment de tout cœur avec toi Emilie dans les premiers pas de cette nouvelle aventure. Très touché par la qualité de ton travail, je suis très confiant quant à ta réussite. Oui il y a de l’audace…et alors ? Quand elle est accompagnée de rigueur et d’engagement, c’est que c’est sa place naturelle. Tu as envie de pousser ? Alors pousse, oui pousse, notre société désorientée a besoin de renouer avec le plus basique, le plus réel, le plus naturel. Tu y contribuais déjà grandement avec ton site, tu vas y contribuer encore plus avec tes formations. Tant mieux pour les enfants et les oiseaux. Tant mieux pour nous. »

Roland codirecteur d’École et Nature.

Marc Giraud, naturaliste de terrain, porte parole de la nature de proximité, auteur (La nature en bord de chemin, La vie rêvée des morpions, ...), journaliste, chroniqueur sur France Info, animateur télé, conférencier et vice-président de l’Aspas (Association pour la Protection des Animaux sauvages):

« Bravo Emilie pour cette initiative fondamentale ! Aujourd’hui les enfants identifient mieux les marques commerciales que les papillons communs, ils sont branchés sur leurs écrans et déconnectés de la réalité. Ils ont un besoin fondamental d’éveiller leurs sens, de toucher, de voir, de goûter, bouger, explorer, de se confronter à leur environnement, de devenir eux-mêmes. Et si les adultes n’ont plus de temps, s’ils n’ont plus les clés pour leur ouvrir ce monde, il faut les y aider ! Bravo Emilie, donc, de les conduire à se faire Passeurs de Nature pour les générations futures, c’est une noble mission. “Il n’y a rien de plus important au monde, et pour le monde, qu’un beau souvenir d’enfance” a écrit Dostoïevski. Et tu forges aux enfants leurs souvenirs les plus heureux… »

Karine Fleith, co-fondatrice du mouvement Femmes semencières, impulsé par Pierre Rhabbi:

2016-06-09_1110

Frédéric Plénard, Réalisateur du film « Le lien » et Professeur de biologie: 2016-06-09_1108

Anne Barth, Réalisatrice franco-québécoise (Quels enfants laisserons-nous à la planète; L’Arbre de l’enfance, aux racines de l’être), formatrice et conceptrice de projets reliés notamment à la relation d’aide et à la philosophie pour les enfants:

Un projet magnifique ! Essentiel et très pertinent ! que j’encourage de tout cœur! Anne Barth

Fabrice Dinico-fondateur de deux écoles, instructeur de pleine conscience et auteur d’un livre sur le renouveau dans l’éducation (Une éducation intégrale pour grandir en s’épanouissant).

Une éducation intégrale pour grandir en s'épanouissant  » La nature est infinie dans sa richesse, sa créativité, sa générosité. Depuis toujours elle inspire les artistes, les scientifiques, les écrivains, les grands créateurs, les sportifs, les paysans, … Tous s’abreuvent de son génie, à ses sources intarissables de richesses et de bien-être. De l’infiniment petit à ses grandeurs incommensurables, elle peut et ose tout : ne fait-elle pas flotter les océans dans le ciel ? La nature est aussi l’alliée précieuse de l’enseignant : sa beauté, la richesse de sa faune et de sa flore, l’infinité de ses formes, de ses couleurs, de ses senteurs, son évolution incessante, sa pureté, son abondance, la danse mystique des saisons, en font le lieu idéal pour se connaître, découvrir et étudier le monde. Quel enseignant peut-il offrir en classe une telle gamme d’expériences, de couleurs, d’objets et de phénomènes ?  » Extrait du livre « Une éducation intégrale pour grandir en s’épanouissant ».

Encourageons Emilie qui a trouvé le domaine dans lequel elle peut offrir le meilleur d’elle-même à la terre. Elle participe au renouveau de l’éducation, et chacun de nous peut contribuer à ce magnifique projet pour offrir du bonheur et de la nature aux enfants (par grands bouquets), pour qu’ils s’épanouissent, aiment et chérissent cette nature qui nous est si précieuse.

Marie Gervais, co-fondatrice de l’Ecole Dynamique à Paris et auteure du livre La Famille Buissonnière (Delachaux&Niestlé, mars 2016):

la-famille-buissonniere« Un grand bravo à Emilie pour se lancer dans cette aventure! L’aventure de redonner courage aux parents : car il en faut de nos jours pour oser redonner de la liberté à nos enfants dans la nature, et résister (bien trop souvent) à la pression extérieure qui veut que la nature « c’est sale » et « c’est dangereux » ! Sans oublier la pression intérieure, celle qui nous freine tant, alors que nous aurions besoin de déconstruire ce dont nous avons hérité pour mieux construire avec nos enfants notre propre chemin. L’aventure de se lancer dans ce travail-passion qui « mérite salaire » ! Je soutiens Emilie dans cette campagne à laquelle j’ai moi-même participé, parce que je crois qu’on peut aussi changer les choses de ce côté là : redistribuer les richesses et offrir le droit d’en vivre à celles et ceux qui souhaitent sortir des rails et nous entraîner avec eux pour explorer les herbes hautes ! Bravo à Emilie pour sa passion, son énergie et son courage. C’est la maman d’une bien belle famille buissonnière comme il pourrait y en avoir beaucoup plus en France 😉 «  Marie, education-creative.com

Bravo Emilie pour votre dynamisme, j’espère que vous arriverez à continuer de faire vivre votre beau projet. Je partage cet article sur la page facebook de l’association de parents dont je m’occupe. Nous sommes près de la Rochelle.
Merci pour ton dynamisme, ta générosité, ton envie de partager tes connaissances, je suis ton blog depuis pratiquement le début et c’est une aventure merveilleuse. Un beau défi qui réussit avec bravoure et Nature.

C’est toujours avec grand plaisir que je lis tes articles et c’est certain qu’il y a un grand travail et de longues heures derrière alors que pour nous la lecture peut être très rapide.

De lire cet article me conforte dans ce que je pensais de toi et ton site. Un grand bravo de ne pas faire de demandes de subventions et que Eveil et Nature devienne une micro entreprise.

Je n’ai pas pu m’inscrire à aucune formation jusqu’à présent étant juste en ressources, mais je partage chaque fois que c’est possible les informations que tu donnes, et j’espère en faire un jour. Pour ma part j’ai quelques bases d’animation nature avec les Ecologistes de l’Elzière, des livres de Louis Espinassous, des livrets de la FCPN, mais cela ne suffit pas.

Mon grand souhait est que cette aventure continue et que bientôt Eveil et Nature ait un salarié en plus pour t’aider afin de ne pas t’essouffler de trop en faire.

Merci encore.

Armelle – 03/06/2016
La nature est la source de notre vie : elle est notre passé, notre présent, notre futur
Laurence C. – Saint-Loup (69) – 07/06/2016
génial le projet, bravo
Marie C. – Marseille (13) – 07/06/2016
De l’audace au bénéfice de l’intérêt général ! J’adhère. Bravo.

Reçu par la poste: S4580002

Comme vous le dites si bien, il y a urgence! A quand une telle formation pour tous les intervenants du milieu de la petite enfance, qu’ils travaillent en milieu scolaire ou encore dans les crèches ou les garderies?
Régis – Toronto – CANADA – 8/06/2016
bravo pour ce projet…. je « serre les pouces » et vous suis avec grand plaisir et impatience.
Régis – Toronto – CANADA – 8/06/2016
Bonjour, Bravo pour ce que tu fais, je suis actuellement animatrice nature et je me retrouve totalement dans ton projet. Reçois avec grand plaisir ma petite contribution. Pourvu que le projet puisse voir le jour. Belle journée, Aline
Aline – SAINT GERMAIN VILLAGE (27) – 10/06/2016
Bonjour, Bravo pour ce que vous faites !! ça fait du bien de voir qu’il y a des personnes comme vous et qui partage !
Sandrine -FISMES (51) – 16/06/2016
Je souhaite de tout cœur que vous atteigniez l’objectif fixé! + de nature et – d’écrans pour les enfants et adultes d’aujourd’hui!
Alice -DANGERS (28) – 16/06/2016
Un soutien symbolique qui est loin d’être à la hauteurs de mes souhaits de réussite pour ce magnifique projet !
Emma -CREST (26) – 17/06/2016
Votre initiative me semble belle et bonne 🙂 Pour moi, apprendre à lire la nature, pour un tout petit, est aussi important qu’apprendre à lire tout court. En toute logique, je soutiens donc votre projet, et incite mes amis à le faire également !
Chantal -ISTRES (13) – 18/06/2016
Bonjour je suis instit, enseignant actuellement au Japon. J’entretien déjà un mini potager avec mes petits élèves de CE1-CE2-CM1, mais les connaissances me manque. Notre petit potager est extérieur et se fait régulièrement visiter par un tas de petite bêbetes qui ne nous laisse pas grand chose. J’aimerais en savoir plus pour protéger notre travail. J’aimerais mieux reconnaitre les besoins des plantes (trop d’eau, pas assez d’eau…). Je trouve votre initiative formidable et comme vous dites: urgente! J’espère que cette formation verra le jour.!
Julie -JAPON – 18/06/2016
Je découvre il y a quelques jours votre site, et j’adore! J’adhère! J’y crois avec vous et je vous envie plein de belles ondes.
Julie – BORDEAUX (33) – 19/06/2016
Coucou ! j’espère que tu vas aller le + loin possible 🙂
Marie – GIF SUR YVETTE (91) – 19/06/2016
Je ne doute pas que ce beau projet se réalise de tout cœur avec vous.Une glagla (mamie) surnom que m’a donnémonpetit fils.qui a hâté de partager la nature qu’elle connaît peu avec mon petit fils de 4 ans
Rosine – RENNES (35) – 20/06/2016
Bravo pour vos initiatives!
Stéphanie – BRUXELLES (Belgique) – 20/06/2016
Quelle bonne idée! Du courage pour continuer!
Maxime – CRUPIES (26) – 23/06/2016
Bonne continuation pour le plus grand service de tous.
Céline – CALMONT (31) – 23/06/2016
projet prioritaire – votre présentation me plait bcp – moi petite j’adorais aller à la campagne et on y allait ts les w-e, avec mon frère on jouait à plein de jeux, parois tt en imaginaire, et les insectes, les arbres, les fleurs et les graminées, les cailloux et les petits bouts de bois, les feuilles « mortes » en faisaient partie!! la nature jouait le jeu! et l’air de rien on apprenait à la connaitre!!
Marie – perigueux (24) – 27/06/2016
Bravo Émilie et tous mes vœux de réussite à ce beau projet éducation-nature
Michel – ST JUST LE MARTEL (87) – 28/06/2016
Je découvre il y a quelques jours votre site, et j’adore! J’adhère! J’y crois avec vous et je vous envie plein de belles ondes.
Julie – BORDEAUX (33) – 28/06/2016
Merci pour ce cadeau! Rien n’est plus beau que de voir nos enfants s’épanouirent dans la Nature, surtout que se sont eux qui en prendront soin dans les années à venir!
Flora – PERSAC (86) – 28/06/2016
[wc_testimonial by= »Marie-Hélène – PERSAC (86) – 28/06/2016″ url= » » position= »left », ]Merci pour votre blog et vos formations que j’ai suivi avec bonheur. J’aime depuis toujours me balader dans la nature, plaisir que je partage depuis presque 3 ans avec mon petit fils. Grâce à vous, je peux lui offrir un grand plus qui nous donne beaucoup de joie.

Stéphane – HAYANGE (57) – 29/06/2016
Chouette initiative !!! Je vous souhaite plein de bonnes choses pour la suite.
Stéphane – LA SEYNE SUR MER (83) – 29/06/2016
c’est un projet absolument génial et motivant, je te souhaite de tout coeur de réussir!! ce sont des petites pierres qui construisent un monde meilleur!
Marie – CHILLY MAZARIN (91) – 3/07/2016
super initiative, bravo…c’est chouette pour tous qui manquons de nature, même en habitant à la campagne !!!je suis en formation bpjeps education à l’environnement et je touche du doigt tous ces enjeux que j’avis mis de côté un peu dans ma vie quotidienne; bravo et bonne chance
Marie-Annick – LASCABANES (46) – 3/07/2016
Un beau et ambitieux projet que j’ai hâte de découvrir!
Aline – MUNDOLSHEIM (67) – 4/07/2016
Je suis heureuse de recevoir régulièrement de vos nouvelles, votre implication, votre enthousiame sont déjà un peu de la beauté de la nature dans notre ordinateur
Nathalie – GLOS LA FERRIERE (61) – 4/07/2016
Juste Bravo pour ce que vous faites !
Yann – BALAZUC (07) – 4/07/2016
Merci infiniment pour les informations que vous partagez et les formations que vous proposez, votre blog est une grande source d’inspiration pour moi
Romane – QUéVEN (56) – 4/07/2016
Je suis ravie d’avoir découvert Eveil et Nature et j’ai hâte de profiter de cette belle formation en ligne. Merci pour tout ce que tu as déjà fait et tout ce que tu nous concoctes pour la suite !!!
Anne – AUCAMVILLE (31) – 4/07/2016
Ton travail est super Emilie!!
Vanessa – PASSY (74) – 4/07/2016
bon courage pour la dernière ligne droite! finalement, en lisant la case « je souhaite que mon nom soit sur la page des contributeurs », j’ai eu peur que cela ne flatte que mon égo…alors je ne l’ai pas cochée…En fait, si ca peut vous aider que tous les noms figurent sur cette page, mettez le mien, si c’est juste pour moi, ne le mettez pas! Au passage, cette formation pourrait être un projet stratégique Erasmus + (financement européen)….
Christine – DOMESSIN (73) – 4/07/2016
Bravo Emilie pour votre enthousiasme et votre énergie. J’espère de tout coeur que votre projet aboutira.
Muriel – LAMOTHE (40) – 6/07/2016
Je suis heureuse de contribuer à une si belle initiative 🙂 Bonne chance et longue vie à vous !
Florence – Etterbeek (Belgique) – 6/07/2016
Hello Emilie, Bravo pour la réalisation et la mise à disposition de tes jeux nature vraiment  » clé-en-main »
Pierre – La Forclaz (Suisse) – 6/07/2016
Je soutiens ton programme pour toute l’originalité que tu mets en place. Au plaisir de te croiser sur les chemins de la Drome. »
Christophe – BARBIERE (26) – 7/07/2016
Longue vie à Eveil et Nature! »
Monique – La leçon verte – OHAIN (Belgique) – 7/07/2016
Conquise par le suivi de ma première formation en ligne, je soutiens chaudement ce beau projet : merci pour ce que vous faites! »
Bénédicte – LE VéSINET (78) – 7/07/2016
Idée magnifique, bravo ! »
Catherine – PLAISIR (78) – 7/07/2016
merci de me « reconnecter » avec la nature! »
Amélie – MONTAIGU (85) – 7/07/2016
Bravo pour vos initiatives et tous les partages nature! »
Sarah – Nature Sens et Cie – LA NEUVILLE CHANT D’OISEL (76) – 7/07/2016
ouf, J-3 il était temps; que vivent les passeurs de nature!!!
Claire – CREST (26) – 7/07/2016
Bravo pour la prise de risque (travailler en indépendante) et bon courage. Cécile (du CLUC)
Cécile – Centre Ludique d’Utilité Collective – ATTRICOURT (70) – 8/07/2016
Bravo pour cette excelente idée, il me fallait ça pour me remotiver et c’est fait !
Nathalie – CHABEUIL (26) – 8/07/2016
Bonjour Emilie. Après une première rencontre appréciée dans le Diois lors d’un WE consacré aux plantes sauvages compagnes, j’ai eu la curiosité de parcourir ton blog. A te lire, on ne peut qu’adhérer à ton projet! Au plaisir de se recroiser dans ce paysage drômois qui nous est cher! Pierre Lartaud ( l’art Taupiaire 😉 )
Pierre – EURRE (26) – 8/07/2016
Un grand bravo pour une initiative qui va nous guider dans notre souci d’aider nos enfants à « tomber en amour » avec la nature.
Régis – TORONTO (Canada) – 8/07/2016
Un projet essentiel pour l’avenir de nos enfants et de notre planète, bravo pour cette initiative.
Bénédicte – GERMIGNY L’EVEQUE (77) – 9/07/2016
Vous allez atteindre les 100% !!
Noëllie – LA CôTE SAINT-ANDRé (38) – 9/07/2016
Bravo c’est essentiel et vital ce que vous faites, merci d’exister
Emmanuelle – PLEURTUIT(35) – 10/07/2016
passeurs de nature, unissons nous et transmettons nos valeurs à tous, petits et grands.
Liliane – SAINT MAURICE DE SATONNAY(71) – 10/07/2016
Bravo pour votre démarche formidable, même a l’autre bout du monde on peut participer !
Mylène – CRETE (Grèce) – 10/07/2016
ces 6 derniers jours ont du être stressants c’est merveilleux que vous ayez dépassé l’objectif
Céline – NOGENT SUR MARNE (94) – 10/07/2016
Fidèle depuis le début car mega-convaincue depuis longtemps de l’utilité d’une telle démarche pour éveiller les petites consciences au monde qui nous entoure, je contribue pour soutenir ce chouette projet ! En plus contrairement à ces derniers mois j’aurais plus de temps (je n’ai toujours pas fini les 2 Celen) ! J’y apprendrais sûrement des choses et en plus je ne suis pas loin pour le champagne de sureau 😉 Bon courage pour le démarrage. Marie
Marie – LYON (69) – 10/07/2016
Bravo pour l’objectif dépassé!!
Lucille – MORLAIX (29) – 10/07/2016
Un tout grand merci pour ton dynamisme et le partage d’outils !
Sylvie – Braine-l’Alleud (BELGIQUE) – 10/07/2016
Objectif atteint : BRA-VO!!!
Aurore – LE PRADET (83) – 10/07/2016
Bravo à vous, je fais le même constat sur le manque de nature des enfants. Je vous souhaite beaucoup de succès et espère qu’il y aura une suite pour les enseignants avec 25 à 30 enfants à qui faire passer la nature…
Muriel – VALBONNE (06) – 18/07/2016
Bonjour, Je suis passeur de nature au Québec dans le cadre d une garderie familiale : Le Jardin d enfants des Racines et des Ailes, sur un site de fermette entourée de 60acres de paturages, forets et petit étang ( page facebook en cours) et j encourage (dans les limites de mon budget) votre projet! Chaleureusement, Chalia Tuzlak
Chalia – Val David Québec (CANADA) – 29/07/2016

– – – – – – – – – – – – –

Vous aussi, vous pouvez afficher votre soutien!

Votre nom (requis)

Votre email (requis)

Votre ville

Votre pays

Sujet

Votre message

Le site internet www.actualite-eveil-et-nature.com est déclaré à la CNIL sous le n° 1918199. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour cela il suffit de nous écrire via le formulaire présent sur cette page.

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé:

« Qui fournit tout ce travail sur Eveil et Nature? Qui écrit les articles, qui assure la logistique informatique, conçoit les outils à télécharger? Qui écrit le texte des vidéos, tient la caméra? Et plus récemment, qui conçoit les formations en ligne? »

Plus tout ce qui ne se voit pas: répondre à des dizaines de mails chaque jour, créer des partenariats, paramétrer des outils logistiques comme par exemple un auto-répondeur, réagir aux bugs et aux mises à jour internet, assurer le référencement, la diffusion sur les réseaux sociaux, etc, etc… Sans oublier la compta, l’Urssaf, Paypal et son lot de tracasseries…

Pffiou! Rien que d’énumérer tout ça j’en transpire déjà!

Et bien je vais vous répondre.

eveil-et-nature (2)

Dans les bureaux d’Éveil et Nature…

Qui se cache derrière Eveil et Nature ?

Non, il n’y a pas de web master qui travaille pour Eveil et Nature. Pas non plus de secrétaire, de caméraman, ni même de comptable. De telles contributions seraient formidables, mais tout cela a un coût. Et Eveil et Nature, ce n’est pas un trust multinational, ni la face cachée d’une banque dorée au green-washing.

Non, Eveil et Nature, c’est mon projet, mon rêve. Le rêve d’une maîtresse d’école – animatrice nature qui était impressionnée du fossé qui se creusait entre les enfants, les gens en général, et la nature. Et de toutes les conséquences que cela engendrait, notamment sur les bancs de l’école.

« Bon sang, me suis-je dit, il y a pourtant tellement de choses toutes simples à faire pour retisser ce lien à la nature… Mais les gens ont-ils seulement conscience de l’enjeu que cela représente, de l’importance de retisser ce lien? La science commence à s’y pencher sérieusement, mais les outils manquent encore pour le grand public, surtout dans la sphère francophone. Fais ta part, Émilie, au boulot !! »

J’ai donc quitté les salles de classe et créé le blog Éveil et Nature...

 

Éveil et Nature, 1 an après ?

Un an après, j’avais déjà des milliers de lecteurs (195 685 visites exactement), des centaines de retours extrêmement positifs et la ferme envie d’aller beaucoup plus loin. Mais voilà: cela faisait déjà 1 an que je n’avais plus de salaire, il devenait urgent de bâtir un modèle économique viable pour qu’Éveil et Nature aille jusqu’au bout.

On passe à la vitesse supérieure…

cours-en-ligne-eveil-et-nature1-petit-carre

C’est à ce moment que j’ai proposé la première formation en ligne, pour voir. Vous vous souvenez?

« Animer des activités nature, petite méthode à l’usage des parents et des professionnels de l’enfance »…

1 mois de formation vidéo, proposé au prix de 36 €, dont j’ai ouvert les inscriptions en janvier 2016 (à la pire période: en plein hiver et juste après les fêtes), sans 1 seul centime de campagne publicitaire. Mais je voulais savoir!

Et là, j’ai su que non seulement mon projet intéressait beaucoup de monde, mais que vous étiez nombreux à vouloir aller beaucoup plus loin.

J’espérais une vingtaine de candidats, de quoi tester la formule, me donner la pêche et payer  l’hébergement de mon site web… Mais ce sont près de 200 personnes qui se sont inscrites à cette formation! 200 personnes qui voulaient faire entrer la nature dans leur style éducatif, dans leur vie, et qui ont fait confiance à mon projet… en allant jusqu’à m’écrire des dizaines de messages chaleureux comme celui-ci:

2016-06-02_1500

 Inutile de vous dire qu’à partir de ce moment là, plus question pour moi de reculer. Non seulement j’étais remontée à bloc, mais en plus ce premier revenu me donnait un peu d’air.
C’est à ce moment là qu’Eveil et Nature a obtenu un véritable statut: celui de micro-entreprise (et moi d’auto-entrepreneur!). Avec ses avantages (comme celui de ne pas être assujetti à la TVA)… et ses charges (plus de 25% des recettes reversées à l’Urssaf, plus la cotisation au RSI et autres impôts…).
.
.

A partir de là, la politique d’Eveil et Nature s’est dessinée plus clairement:

  • L’OBJECTIF PREMIER est de diffuser un maximum de contenu gratuit, car tel est le souhait qui m’a poussée à me lancer dans ce projet: contribuer à sensibiliser un maximum de monde aux enjeux de l’éducation à la nature, et donner à chacun des moyens simples de passer à l’action.
  • LE 2e OBJECTIF est de proposer un accompagnement aux personnes qui veulent aller beaucoup plus loin, grâce à des formations et programmes multimédias en ligne invitant à des activités et des actions concrètes sur le terrain et dans la vie de tous les jours. Ces accompagnements sont proposés de façon payante, ce qui à terme devrait me permettre de créer de façon durable mon emploi…

Alors pourquoi ne pas proposer tout de suite un programme complet de formations en ligne, qui assouvirait la demande des lecteurs-trices d’Eveil et Nature, et permettrait à cette micro-entreprise de se développer?

Ce serait idéal en effet… Mais tout cela prend du temps, beaucoup de temps!

*  *  *  *  *

>>FOCUS<<

TEMPS DE TRAVAIL CONSACRÉ A ÉVEIL ET NATURE :

POUR LA PUBLICATION D’UN ARTICLE :

  • Recherche, prise de note et échanges: 4h
  • Collaboration avec les partenaires le cas échéant (échanges téléphoniques, mails ou de visu): 3h
  • Ecriture, relecture, mise en page: 4h
  • Recherche de photos de qualité, retouches html pour une mise en forme agréable et interactive: 2h
  • Optimisation du référencement (pour que les moteurs de recherche répertorient cet article): 1h
  • Publication et diffusion de l’article, notamment sur les réseaux: 2h
  • Réponse aux mails et aux commentaires: 4h

Total pour un article: 20h

POUR LA MAINTENANCE, L’AMÉLIORATION DU SUPPORT MULTIMÉDIA ET L’AUTOFORMATION, CHAQUE MOIS :

  • Mise à jour des installations: 4h
  • Intégration de nouveaux outils (plugins, interfaces…): 12h
  • Tests et explorations en vue d’améliorations: 10h
  • Visionnage de tutoriels, lecture de modes d’emploi (y compris en anglais, html ou css, 3 langues étrangères que je maîtrise mal): 10h environ.

Soit presque une semaine de travail par mois!

POUR LA MISE EN PLACE D’UNE FORMATION EN LIGNE COMME « Installer et faire vivre une Table de la nature »:

  • Recherche, lectures, échanges et construction du plan détaillé de formation: 12 jours
  • Écriture du script de tous les modules: 12 jours
  • Tournage des vidéos: 10 jours
  • Enregistrement audio: 2 jours
  • Montage vidéo: 7 jours
  • Rédaction et mise en page des notebooks et autres supports à télécharger: 5 jours
  • Montage, assemblage, mise en ligne sur un site « fait maison » et paramétré de toutes pièces: 4 jours
  • Communication, vente, accueil des participants: 5 jours
  • Maintenance, échanges personnalisés et réponses aux commentaires: 5 jours
  • A cela s’ajoute de nouvelles préoccupations: comptabilité de la micro-entreprise, gestion administrative: 2 jours

Soit presque 3 mois de travail! Sans oublier que pendant ce temps, Eveil et Nature continue d’être alimenté de nouveaux articles…

 

*  *  *  *  *

entreprise-eveil-et-nature

Quelle stratégie pour tenir le cap?

Vous l’aurez compris, je suis avant tout animée par une motivation immense. Mais vivre d’amour et d’eau fraîche, surtout en ayant une petite famille, je n’y arrive pas encore. Il faut donc à un moment ou à un autre faire rentrer de l’argent… ou se taire à jamais!

  • Des subventions? Cela aurait coupé ma spontanéité et surtout mon indépendance. J’y ai donc renoncé en choisissant le statut d’auto entrepreneur.
  • De la publicité sur mon site? Je trouve que cela desservirait mon propos…
  • Une fortune personnelle? Des rentes? Même pas…

Alors quelles sources de revenus pour donner toutes ses chances à Eveil et Nature?

  • Les formations en ligne. Si elles sont de qualité, les participants en parleront autour d’eux… Ils ont commencé d’ailleurs! Mais tout ceci prend du temps, tout comme la création de telles formations nous l’avons vu… Pour assurer la transition, il faut donc autre chose.
  • De l’affiliation: le principe est que je peux vous recommander des « produits » que j’estime de haute qualité et dont je me doute qu’ils peuvent vous être utiles. C’est par exemple le cas de la formation en ligne « Ne perdez plus le nord », très soignée, et complémentaire de mes propres travaux. Lorsque vous vous y inscrivez en passant par un de mes liens dits « affiliés », je touche un certain pourcentage sur la vente (ici de 30%). Ma seule hésitation concernant l’affiliation, c’est Amazon. Les liens affiliés Amazon sont très faciles à mettre en place, il y a d’excellents livres à faire connaître, mais je désapprouve totalement la politique humaine de cette entreprise. Je fais donc le choix d’avoir recours à cette affiliation uniquement tant qu’Eveil et Nature est dans sa période de « lancement », mais de les supprimer ensuite.
  • Un financement participatif? Comme je sais que vous êtes nombreux à considérer qu’Eveil et Nature défend un intérêt collectif et nourrit un projet au service d’un « mieux-aller » de la société, je vais effectivement avoir recours à ce mode de financement. Mais vous le verrez, il ne s’agira pas d’un simple appel à dons mais bel et bien d’un florilège de contreparties, grâce auxquelles nous seront tous gagnant-es!

Quel avenir pour Eveil et Nature?

Les projets ne manquent pas, et je vais vous faire part des quelques étapes envisagées:

  1. Animations grand public gratuites, pour mettre à la portée de tous l’éducation nature. (vous pouvez dores et déjà retenir la date du 22 juin où je serai à Paris, pour animer un atelier sur la biodiversité urbaine à la REcyclerie ainsi qu’une soirée éditeurs à l’occasion de la sortie du livre « Comment élever un enfant sauvage en ville » de Scott Sampson, au 27 rue Jacob, une maison d’éditeurs à Saint Germain des Prés).
  2. Ouverture d’un programme multimédia en ligne, permettant de fournir de la méthode, des outils et des idées (beaucoup d’idées!) à tous ceux qui voudraient sérieusement s’engager sur la voie de l’éducation à la nature. Mise en route dès septembre 2016!
  3. Création d’un 2e emploi? Oui, dès que possible! Il y a déjà tellement à faire…

Comme vous le voyez, Eveil et Nature, c’est une aventure un peu folle mais qui ne plaisante pas. Et surtout qui existe avant tout grâce à vous, à votre soutien, vos anecdotes, vos témoignages… Et vos coups de pouce! Alors avant tout, un immense merci à vous !!!

Aider Eveil et Nature? Vous le faites déjà au quotidien!

  • Lorsque vous partagez un article que vous avez aimé, sur facebook ou twitter,
  • lorsque vous faites suivre un mail à ceux de vos contacts que cela intéresse,
  • lorsque vous réagissez en commentaire,
  • lorsque vous en parlez autour de vous…

Mais vous pouvez aller encore plus loin! Si vous le souhaitez, vous pourrez:

  • Participer à la campagne de financement participatif (courant juin 2016),
  • « Dénoncer » Eveil et Nature à un journal, une radio, une personne influente ou tout autre média qui pourrait en parler,
  • Mais surtout: vous joindre aux formations en ligne d’Eveil et Nature, et notamment à celle qui débutera en septembre, et pourquoi pas… l’offrir à vos proches!!

Voilà qui est dit. Maintenant vous savez quoi? J’y retourne, Paypal vient de m’informer que je dois effectuer une mise à jour… qui s’annonce corsée.

Quand à vous, si le parcours d’Eveil et Nature vous parle… alors n’hésitez pas à réagir en commentaire!

Merci à vous !

Emilie

C’est bel et bien vous qui donnerez toutes ses chances au programme « Passeur de nature », mais aussi aux personnes qui pourraient en bénéficier!

Pour cela, vous pouvez dès à présent:

Cliquer sur les boutons de partage ci-dessus

…et ainsi contribuer à créer un « effet boule de neige » sur vos réseaux!

Envoyer un mail à vos contacts qui pourraient être intéressés

…et dans votre mail, insérez le lien suivant: http://actualite-eveil-et-nature.com/

Mais ce n’est pas tout!

flyer-passeur-de-nature

Imprimer et distribuer des flyers

>>Télécharger le flyer (recto-verso)

Commander gratuitement un lot de flyers

(et recevez-le dans votre boîte aux lettres!)

A diffuser lors d’un évènement, dans un commerce ou auprès de vos proches! Attention, un nombre limité de flyers a été tiré. Merci de nous commander seulement le nombre d’exemplaire que vous utiliserez réellement!